Contacts.

Tous les contacts par secteur.

Permanence le mardi après-midi, le mercredi après-midi et le jeudi
au Local de Sud éducation
12 cité St Marc, 45000 Orléans
02-38-83-58-29
contact@sud-education-loiret.org

Rejoindre SUD Education Suivre l’activité de SUD.

Accueil > 2nd degré. > La vie scolaire. > AED SACRIFIES : ASSEZ !

AED SACRIFIES : ASSEZ !

lundi 1er décembre 2014

L’administration de l’Education nationale a imposé :
- la disparition du statut des MI/SE, remplacés par des personnels précaires ;
- une augmentation croissante des contrats précaires dans l’éducation ;
- des missions qui se sont élargies pour les AED au cours de ces dernières années : aide administrative, appui éducatif, extension à l’accueil…
- des conditions de travail de plus en plus souvent intolérables ;
- et en contrepartie… aucune garantie pour vous, personnels qui sont au plus près des élèves ! Les AED sont remerciés au bout de 6 ans comme ils constituent le seul corps de contractuels qui ne peuvent pas obtenir un CDI ! Et ce sans validation d’acquis, sans reconnaissance de leur expérience !

CA SUFFIT !!! Résistez avec SUD éducation

Notre syndicat, ces dernières années dans notre académie :
- a obtenu la reconnaissance par le rectorat de droits des AED (aux congés-maladie, aux 200h de formation) - même si depuis ces droits ont été remis en cause dans certains établissements ;
- a contribué à résoudre des problèmes (notamment quand des AED n’avaient pas reçu leur paie de septembre, notre intervention auprès du Rectorat a permis une régularisation rapide de la situation).

Nous continuerons à nous battre aux côtés des AED pour des revendications pouvant être satisfaites immédiatement :
- la reconnaissance d’une véritable validation des acquis ;
- la définition plus précise des missions dans les contrats.
A plus long terme : SUD éducation refuse la précarité imposée et revendique pour les AED :
- l’arrêt de l’épée de Damoclès des 6 ans par une titularisation de tou.te.s., sans condition de concours ni de nationalité ;
- l’arrêt des recrutements de précaires sur des besoins permanents : il faut que soient recrutés des personnels titulaires ;
- la reconnaissance des nouveaux besoins au sein de la Vie Scolaire, ce qui implique une création de postes et non une diminution, avec création de nouvelles fonctions.

SUD éducation, contrairement aux autres syndicats, ne se substituera pas aux AED et soutient l’auto-organisation des AED en collectifs d’action que notre syndicat pourra aider à leur demande.

Pour contribuer à lutter pour cette conception de l’action, pour la reconnaissance de vos droits et pour l’amélioration de votre situation : il faut que nous ayons des élus !

Du 27 novembre au 4 décembre, mettez un pavé dans l’urne
Votez SUD éducation

Comment ??? Voir au verso du tract ci-joint.


août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017